Kayaks : Règlement de sécurité et de navigation

le 14 mai, à Fécamp, un kayak armé a été présenté à trois agents des affaires maritimes de Dieppe et Le Havre. Nous avons longuement échangé sur les points de réglementation de sécurité et de navigation pour nos frêles embarcations. Vous trouverez les documents remis par nos interlocuteurs et portant sur la règlementation DIVISION 240.

De plus, nous vous fournissons des informations complémentaires :

  • tout kayak d'une longueur supérieure a 400 cm doit obligatoirement être immatriculé. (Vous trouverez les documents à remplir sur le site de la préfecture seine maritime et à envoyer ensuite à la DDTM de Rouen)
  • Seuls les engins propulsés à l'énergie humaine (dont les kayaks) d'une longueur supérieure à 350 cm sont autorisés au-delà de la bande des 300 mètres. Toutefois, ils doivent rester à une distance maximum de 2000 d'un abri.
    * définition d'un abri pour un kayak :  c'est très vague car en fait c'est partout (port, plages, estran ); mais ne pas dépasser 2 miles au large des côtes. voir la liste des équipements de sécurité en annexe.
    * les kayaks de plus de 350 cm à 400  cm  sont aussi autorisés à une navigation entre 2 miles et 6 miles d'un abri (donc vers le large), mais sont soumis là à une obligation d'immatriculation ; la navigation à ces conditions d'éloignement nécessite l'équipement de sécurité côtier (voir annexe).
  • Jusqu'à 2miles d'un abri, la VHF n'est pas obligatoire mais vivement conseillée.
  • Les affaires maritimes n'ont apporté aucune info sur l'obligation d'un bout de remorquage et sa longueur. il n'y a donc aucune consigne en ce sens.
  • Pas d'obligation de signalisation de mouillage (ancrage)
  • les fusées ne sont obligatoires que dans le pack côtier (éloignement 2 à 6 miles)
  • L'écope est obligatoire dès lors que le kayak n'est pas équipé d'un système d'auto vidage.
  • INFORMATION IMPORTANTE SUR LE NOMBRE DE LIGNES ET D'HAMECONS : un kayak peut embarquer maximum 12 hameçons mais :
    * ceci comprend le nombre d'hameçons mouillés (à l'eau) et ceux montés et en préparation sur une ligne ou canne au sec
    * une seule ligne peut être mouillée et obligatoirement tenue à la main. (il est donc interdit d'avoir une canne ou ligne mouillée en main et une autre dans un support, mouillée à la traine)
    * il n'existe aucune règlementation sur les longueurs de cannes
    Enfin, nous attirons votre attention sur le fait qu'au-delà de la règlementation nationale, il existe des spécificités préfectorales qu'il est nécessaire de connaitre et d'appliquer.

Nous espérons avoir répondu à vos interrogations et restons à votre disposition pour toutes info complémentaire que nous solliciterons auprès de nos interlocuteurs.

Partager cet article sur Facebook :

Laisser un commentaire